L’histoire de la publicité digitale

L’histoire de la publicité digitale

La publicité digitale occupe une place prépondérante dans la vie des internautes, mais son histoire est récente. Le saviez-vous, un peu moins de 25 ans se sont écoulés depuis la toute première bannière publicitaire sur Internet.

Retour sur les dates marquantes de cet outil de communication.

C’est le 27 octobre 1994 qu’apparut la toute première publicité sur Internet.

Créée pour l’opérateur de téléphonie AT&T, elle est affichée sur le site « HotWired.com », la version en ligne du magazine « Wired « . Sous forme de bannière rectangulaire, elle proposait à l’internaute un clic qui renvoyait vers du contenu.

Le coût : 10 000 dollars par mois, l’équivalent d’une insertion publicitaire sur le papier.

(Archive de la page d’origine : ici).

Bien que rudimentaire, le format de cette bannière influença de nombreuses entreprises et devint la norme pour les formats publicitaire digitaux, et ce, jusqu’à l’évolution de la résolution des écrans.

En 1995, Yahoo,  annuaire web et principal acteur d’Internet à l’époque, intègre dans sa nouvelle version des espaces publicitaires et les commercialise.

En 1996 c’est au tour de la France d’entrer sur le marché de l’e-publicité au moyen des bannières. La première bannière publicitaire interactive est diffusée en France, réalisée pour Hewlett Packard et reprenant le jeu « Pong » d’Atari.

L’idée : permettre aux internautes de jouer à l’intérieur même de la bannière, c’est un succès.

La France venait d’entrer dans le marché de l’e-publicité.

En 1997 est inventé le premier interstitiel, son principe s’inspire de la télévision et consiste à proposer un message publicitaire en plein écran, inzappable, avant que l’internaute n’ait accès au site Internet.
Le premier aurait été créé pour Berkeley Systems affiché sur CBS SportsLine. Il s’affichait par-dessus un jeu en ligne – « You Don’t Know Jack ! » – pendant son chargement.

Le principe de l’interstitiel a ensuite été repris dans le domaine de la publicité mobile et notamment dans le cadre d’accès à des applications pour smartphones ou tablettes.

Fait également marquant de l’année 1997 : la banalisation de la publicité.

Durant l’année 1998, est lancé le moteur de recherche américain programmatique Google, actuellement leader.

En 1999, c’est l’année de l’apparition des bandeaux publicitaires à gratter et du premier programme d’affiliation, programme par lequel un site web à vocation commerciale propose à un réseau de sites partenaires de promouvoir par le biais de bandeaux, ses produits ou services, en France. C’est aussi l’année où Yahoo rachète Broadcast, et où Microsoft et Apple lancent leurs lecteurs multimédias, respectivement appelés « Windows Media Player » et « Quicktime ». c’est l’entrée dans l’ère de la vidéo, malgré les limites du bas débit.

En 2000, le haut débit fait son apparition, et Google lance son service d’annonces publicitaires en ligne, AdWords, qui permet d’afficher des annonces publicitaires en fonction des mots-clés saisis. Les premiers rectangles publicitaires sous le format Flash, appelés pavés, apparaissent la même année. Aujourd’hui ce format s’est imposé car il s’intègre mieux dans les colonnes des sites internet que les bannières traditionnelles.

2001 voit l’invasion des pop-ups, des fenêtres de publicité qui s’introduisent devant la page internet que l’internaute utilise sans que celui-ci ne le sollicite, et pop-unders. Près d’un tiers des sites dans le monde affichaient des pop-ups sur leurs pages.

En 2004, la vidéo sur Internet se démocratise avec le format Flash Vidéo, par ailleurs, la société Flash met en place un système de mini-cookies permettant de changer le message d’une bannière publicitaire si l’internaute s’est déjà rendu sur la page web concernée ou pas.

Cette année marque également le début du ciblage, Google cible ses utilisateurs en fonction des mots-clés utilisés dans la messagerie Gmail.

Le 23 Avril 2005, la première vidéo est postée sur le réseau YouTube, elle marque le début du Web 2.0 et de la publicité vidéo.

En 2006, le réseau social Facebook séduit la France et devient accessible à toute personne ayant une adresse Email et plus de 13 ans.

En parallèle, la firme dévoile son service d’annonces payantes avec Facebook Ads qui permet de cibler une clientèle en un clic.

La même année, des publicités cliquables sont intégrées directement dans les vidéos diffusées sur Internet.

En 2007, selon une étude de Médiamétrie, plus de 66% des internautes étaient des cyberacheteurs. Cette année-là voit l’émergence de la publicité dynamique et comportementale, les publicités deviennent hybrides, elles mélangent à la fois les bannières, les vidéos dites virales, et les mini sites dédiés uniquement aux publicités, ces éléments deviennent complémentaires.

2011 marque le début de la publicité native, publicité qui s’harmonise avec le contenu éditorial classique sur lequel elle apparaît. Les annonceurs comprennent l’intérêt de fondre le message publicitaire dans le contenu de la page. Celles-ci deviennent rapidement incontournables.

En 2013, Google lance les campagnes AdWords optimisées pour cibler les mobiles.

L’année 2017 est un tournant dans l’histoire de la publicité. Pour la première fois, les investissements dans le digital dépassent ceux réalisés à la télévision.

L’histoire de la publicité commence en 1994, et avec cette fameuse publicité, c’est tout un nouveau modèle économique pour les sites Internet vient d’être lancé.

Intéressé ?
Prenez contact

Des conseillers Internet sont à votre disposition pour qualifier vos besoins en communication digitale et vous proposer la solution qui y répond.

Service et appel gratuits

Vos coordonnées

OuiNon

Informatique et liberté :
En vertu de la loi Informatique et Libertés du 06/01/1978, les droits d'accès, de rectification et d'opposition sur les données indiquées ci-dessus peuvent s'exercer à l'adresse suivante :
BPCE - Direction du Développement Banques Populaires
50, Avenue Pierre Mendès France - 75201 Paris cedex 13 Publicis Webformance - Direction Marketing
14, rue Rhin et Danube - 69009 Lyon