Le e-commerce enregistre une hausse de 13% au premier trimestre 2018

Le e-commerce enregistre une hausse de 13% au premier trimestre 2018

22,3 milliards de dollars ont été dépensés en ligne au premier trimestre de l’année 2018 selon la Fevad.
Une croissance portée par le nombre croissant de cyberacheteurs et leur fréquence d’achat.

L’e-commerce français se porte bien. Il enregistre une hausse de 13% au premier trimestre de l’année 2018 pour atteindre 22,3 milliards d’euros dépensés en ligne selon la Fédération de l’e-commerce et de la vente à distance (Fevad). Une hausse quasi identique à celle de l’an dernier à la même période (+13,5% au premier trimestre 2017). Deux facteurs expliquent cette croissance. D’une part, la hausse du nombre d’e-acheteurs. Ils sont désormais 37,5 millions en France, soit 900 000 de plus qu’il y a un an. D’autre part, l’augmentation de leur fréquence d’achat. La Fevad enregistre 18,5% de transactions de plus qu’à la même période l’an dernier.

 

12 000 sites e-commerce supplémentaires

Pendant ces trois mois, les cyberacheteurs français ont réalisé en moyenne 10,7 transactions (au lieu de 9,4 l’année dernière) pour un montant progressant de 9%, à 700 euros. Le panier moyen chute cependant de 4,5% pour tomber à 65 euros. Le chiffre de sites e-commerce actifs augmente de 12% en un an, soit 12 000 e-boutiques supplémentaires venues étoffer l’offre en ligne.

5% de croissance à périmètre constant

Le panel de la Fevad, qui agrège une centaine d’e-commerçants leaders et permet d’estimer la croissance du secteur à périmètre constant, s’affiche en croissance de 5% sur le B to C de 15,7% sur le BtoB et de 13% sur l’e-tourisme

 

+25% sur le mobile, +12% sur les marketplaces

Les ventes sur mobile augmentent de 25%. Les ventes sur smartphones et tablettes continuent de croître avec un montant moyen de la commande des sites du panel qui s’élève à 74 euros contre 93 euros tous écrans confondus. Les sites du panel réalisent 32% de leur volume d’affaires sur terminaux mobiles soit 4 points de plus en un an.

Enfin, le volume d’affaires total des marketplaces augmente de 12% entre les premiers trimestres 2017 et 2018. Elles représentent en moyenne 28% du volume de leur chiffre d’affaires. (+2 points en un an).

Le BtoB en forte de croissance

Les ventes en B to B augmentent de 15,7% contrairement au B to C dont la croissance s’établit à 5% dans un contexte de consommation des ménages à croissance nulle sur le premier trimestre pour les produits hors alimentation.

Intéressé ?
Prenez contact

Des conseillers Internet sont à votre disposition pour qualifier vos besoins en communication digitale et vous proposer la solution qui y répond.

Service et appel gratuits

Vos coordonnées

OuiNon

Informatique et liberté :
En vertu de la loi Informatique et Libertés du 06/01/1978, les droits d'accès, de rectification et d'opposition sur les données indiquées ci-dessus peuvent s'exercer à l'adresse suivante :
BPCE - Direction du Développement Banques Populaires
50, Avenue Pierre Mendès France - 75201 Paris cedex 13 Publicis Webformance - Direction Marketing
14, rue Rhin et Danube - 69009 Lyon