La Digital Mum : portrait de la ménagère 2.0

La Digital Mum : portrait de la ménagère 2.0

La ménagère de moins de 50 ans, le concept qui a éclos dans les années 1960 et qui a fait le bonheur des nombreuses marques et publicitaires se met à l’ère d’internet. Désormais, place à la Digital Mum !

Le terme Digital Mum nous vient des États-Unis. Utilisé en France depuis 2011, il désigne les mères internautes, qui utilisent régulièrement Internet pour faire des recherches, se faire conseiller ou encore acheter en ligne.

Ainsi, bien que la Digital Mum et la Ménagère de moins de 50 ans soient des cibles comparables en bien des aspects, elles sont malgré tout à distinguer. L’une est hyperactive sur les médias sociaux, adepte du e-commerce et à l’affût d’informations. Tandis que l’autre est une icône de la télévision, conservatrice et peu sensible aux campagnes de communication innovantes mais attentive aux prix et aux arguments concrets.

Leurs points communs, elles sont toutes deux responsables des achats de la famille, pourvues d’un bon pouvoir d’achat, et à la recherche de bon plans.

La Digital Mum, qui est-elle ?

 

La Digital Mum est une femme avec au moins un enfant à charge, ultra-connectée, dynamique et dans la période de consommation la plus intense de sa vie.

La Digital Mum est une maman hyperactive, qui concilie sa vie professionnelle et sa vie familiale, elle veut donc optimiser son temps en surfant sur le net et notamment au travers de son smartphone qui ne la quitte jamais.

La Digital Mum a entre 25 et 49 ans (80% des mères), elle est active (77%) et a un  rythme de vie soutenu (62%). Si elle a en moyenne 40 ans, elle a le sentiment d’en avoir seulement 30 et déclare agir presque autant par intuition et émotion que par raison. Elle a, en moyenne, 2 enfants de 0 à 14 ans et est issue d’une classe moyenne supérieure. Si elle est surreprésentée en région parisienne, la Digital Mum est aussi présente en milieu rural.

Par ailleurs, la Digital Mum aime ce qui est fait maison, elle propose même parfois de retrouver ses propres créations en ligne. C’est une maman branchée et sensible à la nouvelle consommation, elle consomme de manière intelligente. Elle est adepte de l’achat d’occasion, de consommation collaborative et utilise Internet pour consommer mieux, en comparant les choix qui s’offrent à elle, et en optimisant ainsi son budget.

C’est également une grande lectrice et une adepte du cinéma, elle se rend souvent dans des cafés et est passionnée de décoration. Elle modifie d’ailleurs régulièrement son intérieur, en revanche ayant peu de temps à perdre, elle passe moins de 15 minutes, en moyenne, à se préparer le matin.

Son rapport avec le digital

Elle adore surfer sur Internet, et elle le fait au moins une fois par semaine et ce, à tout moment, que ce soit à la maison, au bureau et même entre les deux. En moyenne, sa durée de connexion dépasse les 3h30 par jour et elle consulte 150 sites par mois.

Cette maman connectée cherche avant tout à s’informer, elle consulte des sites d’actualité, des sites sur la famille, sur la décoration, sur la cuisine et sur les produits destinés à ses enfants.

C’est aussi une grande utilisatrice des réseaux sociaux  (79% des mères les utilisent) et notamment Facebook (60% d’entre elles ont un compte), elle s’y connecte en moyenne 2 à 4 fois par jours. La Digital Mum est à l’affût de recommandations, que ce soit d’amis ou d’autres parents, c’est une communicante.

Elle est aussi adepte du shopping en ligne (90% d’entre elles achètent au moins une fois par mois sur Internet). En effet l’e-shopping est pratique, cela lui permet d’éviter la queue dans les boutiques et les contraintes horaires, c’est un réel gain de temps pour cette maman qui n’a pas de temps à perdre. Et même quand elle achète hors ligne, elle va d’abord s’informer sur le produit sur Internet, elle regarde le discours des marques, les avis d’autres internautes ou encore les tests produits. Elle applique à la lettre la tendance du ROPO (Research Online, Purchase Offline).

La Digital Mum : 4 facettes

En France, les mamans connectées sont 8,7 millions et sont divisées en 4 grandes catégories :

  • La Practical Digital Mum (18 %), qui cherche avant tout les informations pratiques sur internet, qui consulte les offres d’emploi ou encore les annonces immobilières.
  • La Shopping Digital Mum (26 %) qui utilise principalement Internet pour les achats de la vie courante (alimentaire, produits ou services) ou pour effectuer des démarches administratives, telles que la déclaration d’impôts, ou encore pour consulter des plans et des itinéraires. Elle favorise les sites à forte notoriété pour ses achats, et ses achats pratiques dominent encore malgré tout sur ses achats plaisir  (Car pour 80% d’entre elles, les achats sur internet facilitent leur vie).
  • La Social Digital Mum (33 %) qui est très présente sur les réseaux sociaux, mais qui n’achète pas autant que la Shopping Digital Mum (deux fois moins). Elle s’intéresse surtout à l’information et utilise Internet pour son côté pratique et ludique notamment dans sa recherche de contenus média, qu’elle apprécie de retrouver à tout moment.
  • La Social and Shopping Digital Mum (23 %), elle est très active sur le Net, que ce soit forums, chats, sites communautaires, etc. Elle lit et s’exprime au travers du Net et est particulièrement  friande de shopping  en ligne. Elle est dans l’ère de la recommandation et c’est la plus sensible aux actions de communication des marques sur Internet… c’est une branchée et une addict du Web 2.0.

Comment séduire une Digital Mum

Chaque entreprise qui souhaite séduire une Digital Mum doit miser sur la transparence, car qui dit une maman ultra-connectée dit une maman ultra-informée. Elle inspecte tout soigneusement. Les entreprises, qui souhaitent communiquer avec elle, doivent appliquer cette rigueur de transparence, en mettant par exemple en avant leur processus de fabrication.

Les entreprises doivent aussi être là où cette maman est. Elle est partout. Les entreprises qui souhaitent communiquer avec elle, doivent l’être tout autant pour la séduire.

Mais la Digital Mum n’est pas qu’une maman, c’est également une femme en recherche de divertissement, il faut donc savoir la divertir pour la séduire, en faisant appel à des contenus légers et funs.

Ce n’est pas une maman parfaite, mais une femme décomplexée, qui reconnait ses défauts ou ses incompétences, il est donc nécessaire pour la séduire de l’aider sans la juger. Il faut que les entreprises soient plus proches de ses difficultés du quotidien et se rendent utiles en répondant à ses questions, car, alors que la Ménagère de moins de 50 ans allait chercher ses réponses auprès de sa propre mère, la Digital Mum va les chercher sur Internet. Les entreprises qui souhaitent séduire cette Digital Mum doivent lui offrir un accompagnement dans tous les pans de sa vie.

Et le Digital Dad dans tout ça ?

On l’a vu la Digital Mum représente une cible de choix pour les entreprises et de beaux enjeux pour leurs communications. Mais le papa dans tout ça ?

Bien que ce soit encore une cible oubliée, le concept du Digital Dad émerge peu à peu. En effet, les jeunes papas notamment investissent de plus en plus Internet avec des questionnements différents de leurs compagnes, plus en lien avec leur parentalité. Ces jeunes papas ont également besoin de trouver leurs repères, et c’est désormais 7 papas sur 10 qui font des recherches au sujet de leur bébé sur Google. Ils y recherchent des conseils sur les équipements, sur la santé de l’enfant, des informations sur la grossesse ou sur l’accompagnement de leur compagne, ou encore des réponses vidéos à leurs questions sur les bonnes pratiques avec un tout petit.

En bref, ils veulent eux aussi s’appuyer sur une communauté qui partagera  leurs expériences, leurs doutes, ou encore leurs impressions sur le rôle qu’ils doivent jouer.

 

Source : Médiatrie, KR Media et WebMediaGroup

Intéressé ?
Prenez contact

Des conseillers Internet sont à votre disposition pour qualifier vos besoins en communication digitale et vous proposer la solution qui y répond.

Service et appel gratuits

Vos coordonnées

OuiNon

La Banque Populaire régionale du ressort de votre code postal déclaré et REGICOM WEBFORMANCE (14, rue Rhin et Danube - 69009 Lyon), pour la marque Direct et Proche, recueillent des données à caractère personnel vous concernant et mettent en œuvre des mesures techniques et organisationnelles appropriées pour s’assurer que les traitements de données à caractère personnel sont effectués conformément à la législation applicable. En soumettant ce formulaire, vous consentez à ce que les informations saisies soient exploitées dans le cadre de votre demande et de la relation commerciale qui peut en découler. Certaines de ces données sont indiquées comme étant obligatoires. A défaut votre demande ne pourrait pas être traitée ou son traitement s’en trouverait retardé. Ces données sont signalées par un *.

Vous bénéficiez d’un droit d’accès, de limitation du traitement, de portabilité, de rectification ou d’effacement des données vous concernant. Pour en savoir plus sur la collecte de vos données sur ce site, ou pour connaître et exercer vos droits, notamment de retrait de votre consentement à l'utilisation des données collectées par ce formulaire, veuillez consulter les mentions légales et la Politique de Confidentialité.